Une incendie chez CV Telecom: le président du conseil d’administration n’exclut pas une infraction pénale

Praia, 14 juil(Inforpress) – Le président du conseil d’administration de Cabo Verde Telecom n’exclut pas la possibilité d’une main criminelle dans la source de l’incendie dans les locaux de l’entreprise, ayant rappelé qu’il avait été la cible d’attaques diverses.

João Domingos Correia s’exprimait ce lundi à Praia, lors d’une conférence de presse pour commenter l’incendie qui s’est déclaré samedi, vers 20 heures, dans les installations de l’entreprise et a provoqué la fermeture de tous les services de télécommunications au niveau nationale.

«Les causes de l’incendie ne sont toujours pas claires. Nous nous concentrons d’abord sur le rétablissement de la communication et les causes seront transmises aux autorités compétentes, au Service national de protection civile, à la police judiciaire, et il y aura des rapports internes des départements responsables », a-t-il déclaré.

Le PCA de CVA, qui n’excluait pas l’hypothèse de «l’attaque», a avancé que tous les scénarios sont sur la table, en gardant à l’esprit que la société de télécommunications a été la cible de vandalisme à l’intérieur de Santiago et dans tout le pays.

AV / CP/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
[wd_asp elements='search' ratio='100%' id=2]
    • Categorias

  • Galeria de Fotos