São Vicente: la fixation de la limite extérieure de la plateforme du continent au-delà de 200 milles nautiques discutée à Mindelo

Mindelo, le 07 mai (Inforpress) – L’île de São Vicente accueille du 8 au 12 la 9e réunion sous-régionale du comité pour fixer la limite extérieure de la plateforme du continent au-delà de 200 milles nautiques avec la participation des sept États.

D’après les informations du gouvernement, le 25 septembre 2014, le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Sénégal et la Sierra Leone, ont déposé ensemble la demande d’extension de la plateforme du continent au-delà de 200 milles nautiques, en relation aux zones de l’océan atlantique adjacentes à la côte de l’Afrique de l’Ouest.

Une proposition faite à la commission des nations unies (ONU) sur les limites de la plateforme du continent conformément à l’article 76 de la convention des nations unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982.

Neuf ans après la demande, les États membres se réunissent pour la neuvième fois, au Cap-Vert, pays qui a été mandaté par les sept États d’Afrique de l’Ouest, pour coordonner le processus et ce partenariat régional, avec le soutien financier et technique de la Norvège.

LN/ZS

Inforpress/Fin

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos