Renaldo Rodrigues admet qu’il y a beaucoup de travail à faire en faveur de la sécurité humaine

Praia, 14 oct (Inforpress) – Le président du Service national de la protection civile et des incendies (SNPCB), Renaldo Rodrigues, a admis mardi qu’il y a beaucoup de travail à faire en faveur de la sécurité humaine, mais appelle la population à continuer à collaborer avec les autorités.
 S’adressant à Inforpress, dans le cadre de la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophe, prévue ce mardi, Renaldo Rodrigues a déclaré que « malgré les efforts qui ont été faits, nous constatons qu’il reste encore beaucoup de travail à faire ».
 Il y a beaucoup de gens qui vivent dans des zones à risque, avec des maisons dangereux , des gens avec des constructions sur des ruisseaux et des conduites d’eau, a souligné le président, soulignant qu’il avait récemment eu un exemple qu’il fallait «faire plus attention à la sécurité humaine».
 Les dernières pluies torrentielles, a-t-il rappelé, ont laissé des traces et des signes avant-coureurs que nous devons adapter notre mode de vie à ce que nous offre la nature, en adoptant des attitudes préventives et, surtout, en évitant une exposition «inutile» aux risques.
 TC / HF/AST
 Inforpress
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos