Cabo Verde veut abriter le siège du Centre de Coordination Maritime de la Zone G

Praia, 20 sept (Inforpress) – Cabo Verde travaille à abriter le siège du Centre de coordination maritime de la zone G, qui intègre l’architecture de sécurité maritime de Yaoundé, qui comprend également la Gambie, la Guinée-Bissau, le Mali et le Sénégal.

Janine Lélis, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse pour annoncer le lancement du processus de réforme des forces armées, a déclaré que Cabo Verde mobilise en interne et avec ses partenaires internationaux le financement de sa mise en œuvre, compte tenu de l’importance stratégique qu’il a pour le pays et ainsi que nous pouvons garantir la sécurité maritime dans la région du golfe de Guinée.

“Comme nous l’avons dit à d’autres occasions, aucun pays ne peut à lui seul garantir sa sécurité ou lutter contre les risques de manière isolée, nous défendons donc le renforcement de la sécurité coopérative, fondamentale pour la sécurité et la paix dans le monde”, a-t-il déclaré.

Quant à la réforme annoncée mardi, Janine Lélis a indiqué qu’elle nécessite “un large consensus” et que pour l’engager le Gouvernement s’appuiera sur l’Assemblée nationale, le Président de la République et tous ceux qui ont des responsabilités et des compétences en la matière, donc qu’ensemble nous pouvons mener à bien une réforme qui intéresse le Cabo Verde et qui servira bien les Capverdiens.

GSF/HF/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos