Pour une bonne justice, il est essentiel qu’il y ait une harmonie entre le gouvernement et le CSMJ »- Ministre

Praia, 15 juil (Inforpress) – La ministre de la Justice et du Travail, Janine Lélis, a estimé que pour parvenir à une « bonne justice », il est essentiel qu’il y ait une harmonie « en ce qui est essentiel » entre le gouvernement et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSMJ).

La constatation a été faite ce mardi lors de la présentation à l’ouverture du deuxième débat stratégique sur la justice et la paix sociale, promu par la Direction de la planification nationale, dans le cadre de l’exercice Cabo Verde Ambition 2030 .

Selon la ministre, si le gouvernement est chargé de promouvoir les réformes législatives et d’offrir des moyens et des instruments pour le bon fonctionnement de la justice, le CSMJ est chargé de travailler à la gestion des moyens, des ressources humaines et matérielles des tribunaux, en ce qui concerne le fonctionnement du ministère public .

«Pour que nous ayons une bonne justice, il est essentiel qu’entre le ministère de la Justice et du Travail, le Conseil supérieur de la magistrature et le ministère public, il y ait une convergence et une harmonie quant à ce qui est essentiel au bon fonctionnement de notre justice, a-t-elle indiqué.

OM / JMV/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
[wd_asp elements='search' ratio='100%' id=2]
    • Categorias

  • Galeria de Fotos