Porto Novo: Les leaders communautaires demandent la réouverture de l’emploi public pour aider des «centaines» de familles touchées par la sécheresse

Porto Novo, 5 nov (Inforpress) – La sécheresse qui afflige Porto Novo, Santo Antão, inquiète les dirigeants communautaires qui prônent  sur «la nécessité urgente» du gouvernement pour aller de l’avant avec la réouverture de l’emploi public dans cette commune, pour sauver les familles les plus touchées.

A Ribeira das Patas, les associations locales se disent «préoccupés» par la «situation sociale difficile» dans ce village à cause de la mauvaise année agricole et exhortent la commune et le gouvernement de créer des conditions pour la réouverture des fronts de travail comme un moyen d’aider les personnes en difficulté.

C’est le cas de Lagoa de Ribeira das Patas, communauté où, selon de chef de l’association locale, João Lima, les familles, en raison de la sécheresse, subissent des «problèmes graves» et ont donc besoin d’être secourus avec l’ouverture d’emplois.

Par «difficultés extrêmes» sont aussi les habitants des hauts plateaux, en particulier dans les régions montagneuses du nord et de l’ est, où la sécheresse sera mis en une situation de vulnérabilité plus de 300 familles.

JM/ZS/AST

Inforpress

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos