Porto Novo: Les agriculteurs appellent à la « brièveté » dans le règlement de la loi sur les énergies renouvelables

Porto Novo, 28 avril (Inforpress) – Les associations des agriculteurs à Porto Novo, Santo Antão, qui gèrent les systèmes photovoltaïques pour la production d’eau pour l’irrigation, ont dit « très touchés » et reveniennent demander « brièveté » dans la régulation de la législation sur les énergies renouvelables.

Selon les associations des agriculteurs, « une partie importante » de l’énergie produite par des systèmes photovoltaïques est introduit dans le réseau public, géré par la Compagnie d’électricité et de l’eau (Electra), « sans compensation ».

Les agriculteurs admettent que 75 pour cent (%) de l’énergie produite par les différents systèmes photovoltaïques existants à Porto Novo est injectée dans le réseau public, « sans aucun avantage » pour les agriculteurs.

Les paysans des zones où nous avons installé les systèmes photovoltaïques (Casa do Meio, Ribeira da Cruz, Martiene, Ribeira dos Bodes, João Bento et Chã de Norte) et ils se plaignent du fait que « beaucoup d’énergie » produite par ces systèmes, est introduit en public « sans compensation ».

JM/CP/AST
Inforpress

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos