Parlement: les partis politiques reconnaissent que les anciens militaires de la 1ère incorporation de 1975 méritent d’être reconnus

Praia, 12 févr (Inforpress) – Les partis politiques disposant d’un siège parlementaire ont défendu jeudi au Parlement que les anciens soldats de la 1ère incorporation de 1975 méritent d’être reconnus, mais diffèrent par leur équivalence avec les combattants de la liberté de la patrie.

Ces positions ont été exprimées lors de l’évaluation, lors de cette première séance plénière de février qui s’est terminée aujourd’hui, de la pétition publique de l’association des ex-militaires de la 1ère incorporation de 1975 (AMINCOR75 du FARP) pour assimiler les ex-militaires aux combattants de la liberté de la patrie.

Du côté de l’Union Capverdienne Indépendante et Démocratique (UCID-opposition), la députée Dora Pires a déclaré que son parti reconnaît et s’incline face à cette armée car beaucoup, encore jeunes, ont is dz côté leurs rêves pour être fidèle à ce pays qui née.

«Oui, ils doivent être assimilés aux combattants nationaux.  Avec beaucoup de respect pour ceux qui ont ce titre, mais je connais beaucoup de gens, de par leur trajectoire, qui ont ce titre et je ne sais pas comment.  Pourquoi ces ex-soldats ne peuvent-ils pas avoir ce droit? », a-t-elle demandé.

GSF/JMV/AST

Inforpress 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos