Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

Parlement : le PAICV juge « préoccupant » le manque de transparence du Gouvernement depuis six ans

Praia, 24 nov (Inforpress) – Le Parti africain pour l’indépendance de Cabo Verde (PAICV, opposition) juge aujourd’hui préoccupant le « manque de transparence » du gouvernement depuis six ans, avec des « conséquences désastreuses » pour les contribuables capverdiens.

 La position du PAICV a été défendue par son leader, João Baptista Pereira, lors de l’ ouverture du débat avec le Premier ministre, Ulisses Correia e Silva, sur le thème « la transparence comme facteur de développement ».

 A l’occasion, le député a commencé par critiquer le pouvoir central pour le « non-respect » de la promesse d’accroître l’efficacité et la transparence de l’État, à travers l’amélioration de la législation et la lutte contre la corruption.

 En ce sens, a-t-il avancé, l’Administration publique « a besoin d’être profondément réformée », la mettant véritablement au service du développement, et non au service d’un parti politique.  Pour le parlementaire, le  manque de transparence et « d’entêtement », la privatisation de la TACV, l’un des drapeaux du Programme de gouvernement de la IX Législature, s’est avéré un « véritable échec ».

 HR/ZS/AST 

 Infopress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos