Parlement : le ministre de la Justice affirme qu’il existe déjà un « environnement favorable » pour l’approbation de l’amendement à la loi sur la nationalité

Praia, 24 juin (Inforpress) – Le ministre de la Justice a déclaré ce jeudi que le gouvernement se félicite de la proposition de modification de la loi sur la nationalité présentée par le PAICV (opposition), considérant qu’il existe déjà un environnement favorable pour que les partis s’entendent sur des positions.

La déclaration a été faite par Joana Rosa, lors de son intervention dans le débat, en général, du projet de loi qui définit les conditions d’attribution, d’acquisition, de perte et de réacquisition de la nationalité capverdienne, proposé par la formation parlementaire du Parti Africain de l’Indépendance du Cabo Verde (PAICV).

« Je pense que nous avons un environnement favorable au consensus sur les positions au niveau de la commission paritaire ou de la première commission, selon ce que pourrait être la concertation entre les files parlementaires et le Gouvernement. Aussi, je serai attentif et ouvert pour que nous puissions avoir une bonne loi, faire un changement très responsable qui réponde aux défis que le pays a et aux besoins des Capverdiens à l’intérieur et à l’extérieur », a-t-il souligné.

Selon le responsable, le changement de la loi sur la nationalité découle de plusieurs raisons, telles que politiques, humanitaires, affinités et liens historiques, coutumiers, culturels, mais aussi liés à la sécurité du pays.
AV/JMV/AST
Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos