Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

Paludisme: L’OMS regrette la mort de 384000 personnes dans la région africaine en 2020

Praia, 26 avr (Inforpress) – Le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, a déploré les 384 000 décès « évitables » attribués au paludisme dans la région africaine en 2020.

Dans son message de la Journée mondiale du paludisme 2021, qui est célébrée ce dimanche, dont le thème est «Zéro paludisme – lutter contre le paludisme», Matshidiso Moeti a déclaré que tous les cas de paludisme sont «évitables» et que tous les décès dus au paludisme sont «inacceptables».

Il a rappelé qu’en 2019, sur les 229 millions de cas de paludisme et les 409 000 décès dus au paludisme signalés dans le monde, 94 pour cent (%) ont été enregistrés dans la région africaine de l’OMS, malgré les «grands progrès» accomplis dans la lutte contre le paludisme dans la région.

«Le Cabo Verde a maintenu son statut de pays exempt de paludisme depuis 2018, l’Algérie a été certifiée sans paludisme en 2019 et le Botswana, l’Éthiopie, la Gambie, le Ghana, la Namibie et l’Afrique du Sud ont atteint les jalons fixés pour 2020, réduisant ainsi l’incidence et la nombre de décès dus au paludisme de 40% par rapport à 2015 », a-t-il illustré, faisant référence aux pays qui ont réussi à atteindre les objectifs d’éradication du paludisme.

AM/ZS/AST 

Inforpress 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos