Médias: Cabo Verde monte de cinq places dans le « classement » de liberté de la presse

 

Praia 26 avr (Inforpress) – Cabo Verde occupe la position 27 dans le « classement » de la liberté de la presse en 2017, cinq places de l’année dernière où a occupé la 32ème position, selon un rapport publié aujourd’hui par les Reporters sans frontières (RSF).

Selon le rapport établi chaque année par les Reporters sans frontières, le Cabo Verde se distingue par l’absence d’attaques contre les journalistes et une grande liberté de la presse garantie par la Constitution.

Souligne le document que la dernière diffamation a eu lieu dans le pays était en 2002 et que même si la plupart des médias appartient au gouvernement, en particulier le principal réseau de télévision, TCV, et la radio nationale de Cabo Verde (RCV), le contenu ne sont pas contrôlés.

Il a également dit qu’il se trouve, cependant, un certain niveau d’autocensure en raison de la petite taille du pays et le paysage médiatique qui encourage les journalistes de ne pas frotter avec les futurs employeurs potentiels.

En général, le rapport de RSF considère que la liberté de la presse « n’a jamais été aussi menacée » et répond à une situation « difficile » ou « très grave » dans 72 de 180 pays, dont la Chine, la Russie et l’Inde, presque toutes les nations au Moyen-Orient ou en Asie centrale et en Amérique centrale, et les deux tiers des pays africains.

FM / CP /AST
Inforpress

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos