Les tours opérateurs défendent leur pari sur le tourisme intérieur et demandent plus d’indépendance dans le post-covid

Praia, 29 juin (Inforpress) – Les tours opérateurs nationaux mettent en garde contre la nécessité de travailler sur le tourisme intérieur, afin de donner plus d’indépendance à cette activité dans la période post-convoitée, bien qu’elle soit insuffisante pour supprimer le nombre de touristes étrangers qui visitent le pays.

C’est le résultat de deux vidéoconférences organisées ce samedi par l’association du tourisme de Santiago et par l’association des agences de voyages et tourisme de Cabo Verde (AAVT), à la suite d’autres rencontres tenues sur toutes les îles, qui se poursuivent lundi matin avec les opérateurs de l’île de Sal.

Quarante-trois hommes d’affaires de Santiago et 16 de Boa Vista (CapVerdiens et étrangers) ont exprimé leurs préoccupations lors de ces réunions et ont proposé des lignes directrices pour compléter les mesures déjà mises en œuvre par l’exécutif, en rapport avec la mobilité interne entre les îles.

En faisant le bilan de ces rencontres, le président de l’Association du Tourisme de Santiago, Eugénio Inocêncio, a estimé à Inforpress qu’en général, à quelques exceptions près, il est nécessaire d’adopter une politique de mobilité interne entre îles, mer et air, similaire à ce qui se passe dans d’autres archipels, comme les Açores.

AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos