Les chambres de commerce défendent un nouveau modèle de gouvernance de la sécurité sociale avec plus de participation privée

Praia, 14 sept (Inforpress) – Le président du Conseil supérieur des chambres de commerce, Jorge Maurício, a défendu ce mardi la mise en place d’un nouveau modèle de gouvernance de la sécurité sociale avec plus de participation du secteur privé.

Jorge Maurício, qui s’exprimait lors de la conférence de presse sur le bilan de la réunion du Conseil du dialogue social, tenue depuis la ville de Praia, a suggéré une représentation de la sécurité sociale choisie sur des «bases de bonne réputation» et un profil préalablement défini par sa propre réglementation, ainsi que cela se passe dans le secteur financier bancaire.

«En d’autres termes, avec cela, nous aimerions voir le modèle de gouvernance de la sécurité sociale de manière plus professionnelle, avec une représentation effective de personnes expérimentées avec un profil adéquat pour contribuer efficacement à une meilleure gestion, une gestion durable également de la sécurité sociale au Cabo Verde», a-t-il soutenu.

Lors de son discours, Jorge Maurício a demandé aux organes compétents de nommer le président du Conseil économique et social et la mise en œuvre de ses organes, ainsi que leur fonctionnalité, arguant qu’il s’agit en fait d’un organe “très important” qui peut contribuer «immensément» au développement économique et social.

MJB/CP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos