Les anciens présidents de la Croix-Rouge de Cabo Verde, de nouvelles politiques suivies dans l’organisation

Praia, 23 oct (Inforpress) – Les anciens présidents de la Croix-Rouge de Cabo Verde (CVCV), ont demandé ce jeudi une audience avec le président de la République, Jorge Carlos Fonseca, en tant que président d’honneur de cette organisation, pour « contester» les nouvelles politiques suivies par l’établissement.

Les anciens présidents de la CVCV, Dario Dantas dos Reis, Eloisa Borges et Mário Moreira, dans une approche de la gestion des ressources financières de l’institution, contestent la situation, soulignant, par exemple, les versements d’honoraires et les indemnités salariales à huit employés qui, comme on dit, devrait se porter volontaire à la Croix-Rouge.

Selon le porte-parole du groupe, Dario Dantas dos Reis, ils ont rapporté «plusieurs» faits qui se sont produits à la Croix-Rouge, ils pensent donc donner «une voie indésirable à la société nationale», se référant à  plus précisément, une réorientation des ressources financières qu’elle considère comme un «gaspillage», comme c’est le cas de rémunérer des personnes qui se disaient bénévoles et qui reçoivent désormais une rémunération financière, des subventions, des honoraires et des salaires.

Dario Dantas dos Reis a également affirmé que la gestion de la présidence actuelle «porte atteinte» aux principes du Croix -Rouge, soulignant qu’elle porte «fondamentalement» atteinte au principe du volontariat.

TC/FP/DR/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos