L’école technique: les enseignants dénoncent la « désorganisation » engendrée par les réformes et la DNE nie tout problème

Praia, 08 décembre, 2022 (Inforpress) – Un groupe d’enseignants qui enseignent à l’école technique Cesaltina Ramos – ASA, à Praia, a dénoncé à Inforpress ce qu’ils considèrent comme « la désorganisation et le désordre » générés par les réformes introduites dans le parcours technique en l’année scolaire 2022/23.

Comme indiqué, depuis le début de l’année, les enseignants des nouvelles matières introduites enseignent sans programmes, la direction de l’école demandant aux enseignants d’avoir des programmes et une planification pour le premier trimestre, alors que près de deux mois s’étaient écoulés depuis le début des cours.

“Il n’y a pas de programmes pour aucune des nouvelles matières qui ont été introduites”, a confié l’un des enseignants, ajoutant que “c’est normal, correct et conforme à la loi”, c’est au ministère de l’Éducation de concevoir des programmes pour que les enseignants puissent mettre en place.

«Ici au Cap-Vert, les écoles privées sont libres de proposer leurs propositions de programmes au ministère, qui peuvent ou non être approuvées. Dans le secteur public, le gouvernement garantit les programmes, la coordination du conseil, la formation des enseignants, un conseil large, pour que tout fonctionne à l’unisson dans toutes les écoles. Cette année, tout est foiré”, a-t-il déploré.

MJB/CP/JG
Inforpress/fin

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos