Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

Le syndicat dénonce le non-respect de l’accord tripartite par le ministère de l’Agriculture et de l’Environnement

Ribeira Grande, 09 avr (Inforpress) – Le Syndicat libre des travailleurs de Santo Antão (SLTSA) a dénoncé Ribeira Grande, le non-respect par le ministère de l’Agriculture et de l’Environnement (MAA) d’un accord tripartite signé sous la direction de la Direction- Général du travail (DGT).

Lors d’une conférence de presse, le secrétaire permanent de la SLTSA, Carlos Bartolomeu Lima Gomes, a expliqué que la signature de cet accord tripartite avait conduit à la suspension d’un préavis de grève de 48 heures, prévu le 17 février à 00h00, mais qui est désormais commise à la retraite du MAA concernant l’accomplissement du «point 02» du protocole d’accord, concernant le retour des remises accordées sur les salaires des travailleurs et qui n’ont pas atteint l’INPS.

C’est que, dans une note adressée à la SLTSA, le ministère précise que les remises opérées au cours de la période en question n’étaient pas destinées à l’Institut national de la sécurité sociale (INPS), mais au taux social unique (TSU), qui traite également avec les pensions de retraite, donc, de l’avis des responsables du ministère, ce montant ne peut pas être restitué.

Le secrétaire permanent de la SLTSA, Carlos Bartolomeu Lima Gomes, a une compréhension différente car, comme il l’a expliqué aux journalistes, les travailleurs de MAA de toute l’île de Santo Antão, ont dû négocier le paiement des montants pour cette même période afin de pouvoir compter sur ces derniers  des réductions sur leurs  pensions de retraite.

HF/DR/AST

Inforpress 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos