Le président de l’AJOC défend que l’entrepreneuriat peut être une alternative pour les journalistes sans emploi

Praia, 02 avr (Inforpress) – Le président de l’association des journalistes de Cabo Verde  (AJOC), Carlos Santos, a suggéré ce lundi dans la ville de Praia, que l’entrepreneuriat peut être une alternative pour les journalistes au chômage.

Carlos Santos a fait cette suggestion, dans des déclarations à la presse, à la marge de l’atelier « Comment entreprendre dans le journalisme – des idées pour augmenter les affaires dans le secteur des médias « , promu par AJOC, en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis.

« Cette initiative est davantage liée à la création du statut et à l’esprit de l’entrepreneuriat « , a expliqué Carlos Santos, en indiquant que cette conférence a lieu à un moment où certains journalistes sont au chômage.

Le président de l’AJOC a justifié cette idée en affirmant que depuis la crise plusieurs projets éditoriaux ont disparu dans le monde et au Cabo Verde, il y avait l’extinction de certains moyens de communication sociale et beaucoup de journalistes sont au chômage.

OM/JMV/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos