Le président de la République attend que le débat sur l’état de la Nation soit “élevé et fondé”

Praia, 27 juil (Inforpress) – Le président de la République, José Maria Neves, a déclaré aujourd’hui qu’il espère que le débat sur l’état de la nation, ce vendredi, au Parlement, sera «élevé et fondé».

L’important, a souligné le chef de l’Etat, c’est qu’à l’issue de ce débat, une convergence pour l’action se dégage, compte tenu du fait que Cabo Verde traverse un «contexte difficile».  “En ce moment, nous avons besoin, plus que jamais, de compréhension des stratégies, des moyens de surmonter la crise”, a fait appel Neves, dans des déclarations à Rádio de Cabo Verde (RCV).

Pour lui, il y a beaucoup de personnes qui vivent en difficulté, outre le fait que la pauvreté a augmenté, ainsi que les inégalités sociales.  Selon le président de la République, les entreprises sont en difficulté et les travailleurs capverdiens traversent des “moments difficiles”, compte tenu de la perte de pouvoir d’achat.

De son point de vue, compte tenu de la situation que traverse le pays, il est « fondamental » que les acteurs politiques soient à la hauteur de la tâche du moment.  « L’heure n’est pas seulement à la rhétorique politique et à l’échange d’accusations.  Il est temps pour nous de discuter, sur la base de nos différences, et de pouvoir converger vers des solutions pour faire face à l’immensité de la crise que nous vivons», a conclu José Maria Neves.

LC/CP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos