Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

Le Premier ministre exclut l’état d’urgence en raison de conséquences économiques et sociales

Praia, 21 avr (Inforpress) – Le Premier ministre, Ulisses Correia e Silva, a exclu mardi la possibilité de demander au président de la République de décréter l’état d’urgence, car tel, a-t-il dit, présuppose «des conséquences économiques et sociales », a savoir la fermeture de services et d’entreprises.

Pour le chef du gouvernement, l’état d’urgence « suppose également la création de conditions qui rendront la vie des gens encore plus difficile ».

Il a informé que le ministre de l’Administration interne coordonnera ce mercredi une réunion sur les actions d’inspection et adoptera des lignes directrices afin de « garantir l’utilisation des masques ».

«Nous allons tenir une réunion demain [mercredi 21,] qui sera coordonnée par le ministre de l’Administration interne sur les actions d’inspection et à transmettre des directives à la police nationale, à l’IGAE [inspection générale des activités économiques], à la protection civile et à la Direction nationale de la santé, essentiellement pour garantir l’utilisation des masques », a déclaré le chef du gouvernement.

LC/AA/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos