Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

Le Parlement n’approuve pas la proposition de loi sur la flexibilité des mesures budgétaires

Praia, 29 juil (Inforpress) – La proposition de loi sur l’assouplissement des mesures budgétaires présentée par le Gouvernement dans le cadre de la crise provoquée par la pandémie de covid-19 n’a pas réussi à obtenir les deux tiers des votes favorables nécessaires à son approbation au Parlement Capverdien.

Le document n’est pas accepté, avec 41 voix en faveur du Mouvement pour la démocratie (MpD-Pouvoir) et de l’Union Capverdienne indépendante et démocratique  (UCID-opposition), et du côté du Parti  africain de l’indépendance de Cabo Verde  (PAICV-opposition ) , le député, João do Carmo, a voté contre et 27 autres se sont abstenus.

Dans son explication de vote, le député de  PAICV Walter Évora a commencé par dire que le Gouvernement et le parti qui le soutient ont déclaré jeudi lors de cette deuxième séance plénière de juillet, pour la justification de ce diplôme, que le monde est sur le chemin de l’endettement , mais qu’il n’a pas été dit que le monde est en mode contrôle des dépenses.

« Ce n’est malheureusement pas une bonne voie (…) La réduction des dépenses de l’Etat est désormais une demande de la société », a poursuivi le député élu de la circonscription de Boa Vista, rappelant qu’en 2016, lorsque  MpD a pris le pouvoir, a fait le engagement à réduire les dépenses inutiles pour le fonctionnement de l’État, mais a fini par faire le contraire, puisque le montant de ces dépenses est passé de 42 à 50 milliards d’escudos en 2020.


GF/VMY/AST 

Infopress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos