Le PAICV répète qu’il ne soutiendra la régionalisation administrative qu’après la réforme de l’État

Assomada, 28 Jan (Inforpress) – La dirigeante du Parti africain pour l’indépendance de Cabo Verde (PAICV) a déclaré que son parti était en faveur de la régionalisation administrative et a réaffirmé qu’il ne soutiendrait la proposition qu’en cas de réforme de l’État.

Réagissant à la nouvelle du gouvernement, qui a appelé au report du vote de la loi sur la régionalisation pour travailler avec les groupes parlementaires et avec les députés de l’UCID ” sur une bonne solution”, Janira Hopffer Almada considère ce report comme une “retraite” qui, a-t-elle, l’exécutif a fait avec l’exemption de visa pour les citoyens de l’Union européenne et du Royaume-Uni.

La présidente de PAICV, qui s’adressait à la presse à l’issue d’une visite qu’elle a effectuée dans la municipalité de Sao Salvador do Mundo (île de Santiago), a également rappelé que cette “retraite” s’était également produite avec plusieurs autres dossiers.

Janira Hopffer Almada pense que cela se produit parce que “c’est un gouvernement obstiné qui n’écoute pas et n’a pas, avant tout, la capacité de penser aux intérêts du pays avant de penser aux intérêts politiques et partisans momentanés de la majorité actuelle”.

FM/ZS/AST

Inforpress

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos