Le PAICV critique l’OE pour 2020 qui, selon lui, repose sur la poursuite de «fausses promesses»

Praia, 29 nov (Inforpress) – Le Parti africain de l’indépendance de Cabo Verde (PAICV, opposition) a critiqué aujourd’hui le budget de l’État(OE) pour l’année économique 2020, en le considérant basé sur la “campagne et des promesses”.

Rui Semedo, chef de fille parlementaire du PAICV, s’est exprimé jeudi lors du premier discours lors du débat sur le budget de l’État pour l’année économique 2020.

Il a commencé par dire qu’il s’agissait du budget d’adieu d’un gouvernement qui “avait beaucoup promis et a fait peu”, confiant que les promesses converties en engagements étaient “suffisantes pour une gouvernance réussie”.

Par conséquent, il a souligné qu’ un examen attentif de l’OE proposé pour 2020 indique que le pouvoir exécutif continue en campagne et que les «promesses » des années précédentes «continuent à être vendues» comme neuves et fraîches, emballées dans un autre emballage afin  tromper les capverdiens.

“Le gouvernement a une occasion unique de s’excuser auprès du pays et de dire qu’il se trompait, qu’il a mal évalué les responsabilités et les défis de gouvernance du pays et qu’il n’a pas pu donné le bonheur tel qu’il avait été promis lors de la campagne électorale”, a-t-il déclaré.

HR/JMV/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos