Le nouveau président de l’IMP demande l’autonomie financière de l’institution pour aider à accélérer les processus

Mindelo, 21 juin (Inforpress) – Le nouveau président du conseil d’administration (PCA) de l’Institut maritime et portuaire (IMP) a exhorté ce lundi l’autorité à accorder plus d’autonomie à l’institution pour l’aider à la rapidité avec laquelle elle doit agir certaines choses et certains moments.

Seidy Santos a lancé le défi lors de la cérémonie d’inauguration, à Mindelo, au cours de laquelle il a défendu que l’autonomie financière est une condition “très importante” pour la pleine continuation de ses attributions en tant qu’autorité maritime.

«Le rôle de régulateur et de superviseur n’est pas conforme à la rigidité en termes de procédures financières. La bureaucratie qui implique le PMI en termes de compensation des paiements et des investissements nuit, en quelque sorte, à la célérité qui doit agir dans certaines matières et à certains moments », a-t-il critiqué.

Par conséquent, il espère voir se concrétiser les éléments du nouveau statut de l’institut, qui a établi pour percevoir des pourcentages de la redevance de sécurité maritime et également des redevances de concession dans les domaines  public maritime

LN/CP/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos