Le ministre réitère que les manuels scolaires resteront sur le marché en dépit d’avoir admis les erreurs

 

Praia, 03 oct (Inforpress) – La ministre de l’Éducation, Maritza Rosabal, a réitéré aujourd’hui que les manuels de mathématiques de base continuent sur le marché, malgré le fait de reconnaître les défauts, mais veillent à ce que les erreurs soient corrigées, à travers de nombreuses méthodes.

La ministre a parlé à la presse à Praia aujourd’hui, en marge de l’ouverture de l’année académique 2017/2018 à l’Université de Cabo Verde (Uni-CV), a déclaré qu’il est possible d’utiliser des solutions technologiques, des kits avec des autocollants ou même errata, afin de corriger les erreurs déjà identifiées, car les manuels des années précédentes avaient également des défauts.

“Nous avons un certain nombre de solutions pour résoudre ces problèmes, mais je voulais attirer l’attention sur la manière dont nous agissons, car nous avons garder les erreurs des manuels précédents, institutionnellement et sans les utiliser comme coup politique et sans que personne ne le remarque, contrairement à ce que se passe maintenant “, at-elle dit, en soulignant que le nombre d’erreurs dans ces manuels est inférieur à celui des précédents.

Selon Maritza Rosabal, les manuels de mathématiques de la 1ère et 2ème année de scolarité, dans lesquels plusieurs erreurs ont été identifiées, sont expérimentaux, et pour cette raison, ils continueront sur le marché, au moins pendant l’année académique 2017/2018, en expliquant qu’ils continueront recevoir des contributions pour son amélioration.

DR / FP/AST

Inforpress

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos