Le Ministre dit que le pays a besoin de jeunes qui pensent à des solutions applicables à n’importe quelle latitude

Mindelo, 16 nov (Inforpress)- Le Ministre de la Culture et des Industries créatives a déclaré à Mindelo que le Cap-Vert a besoin de jeunes qui regardent le pays tel qu’il existe et pensent à des solutions applicables à n’importe quelle latitude.

Selon Abraão Vicente, qui a parlé ce mardi soir 15 lors de l’acte de clôture de la présentation d’Unitek – Unitel T+ Innovation Laboratory, le Cap-Vert a besoin de projets « suffisamment utopiques pour être utiles ».

Et c’est pourquoi, a-t-il soutenu, “l’échec doit faire partie de la culture d’entreprise dans le sens où l’échec ne conduit pas à la dépression et à la faillite des entreprises et à la faillite de l’idée d’être entrepreneur”.

« J’espère que la culture d’entreprise de ce nouveau projet [Unitek] (…) faire supposer aux jeunes que l’échec fait partie du processus. Nous devons échouer davantage au Cap-Vert et nous avons besoin que la société civile comprenne que l’échec fait partie du processus de croissance », a-t-il déclaré.

CD/AA/JG

Inforpress/Fin

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos