Le livre  » se causa dor nao é amor  » aidera les victimes à sortir de la relation abusive

Praia, 7 août (Inforpress) – Le livre «se causa dor nao é amor», de Miriam Medina, a été lancé à Praia et vise à alerter la société sur le problème de la violence conjugale.

S’adressant à la presse, quelques instants avant la présentation de l’œuvre, Miriam Medina a déclaré que c’était un projet qui avait commencé avec une amie qui avait subi des violences conjugales au Portugal, et qui à partir de ce moment elle a souhaité en savoir plus, sur la conjugale des jeunes capverdiens.

L’auteur a déclaré qu’elle avait eu l’occasion de donner des conférences sur ce sujet dans plusieurs écoles secondaires du pays afin de recueillir des témoignages de jeunes capverdiens. Au fur et à mesure qu’elle avançait, les témoignages recueillis ont ébranlé sa structure émotionnelle car ce sont des histoires très fortes, avec un très haut niveau d’agression et je n’avais aucune idée que le scénario au Cabo Verde était si violent.

«Il est nécessaire d’avoir un mariage entre la société, l’école et la famille pour y travailler, à commencer par l’éducation, c’est-à-dire que nos jeunes doivent être éduqués, éduquer les garçons au respect de leurs copines, connaître la limite, accepter le non et les filles s’aimer elles-mêmes », a-t-il dit.

AV / HF/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos