Le gouvernement exprime sa volonté de poursuivre le dialogue et de soutenir les entreprises nationales de construction civile 

Praia, 5 fév (Inforpress) – Le gouvernement de Cabo Verde, par l’intermédiaire du ministère des Infrastructures, de l’Aménagement du territoire et du Logement (MIOTH), a exprimé sa “disponibilité totale” pour poursuivre le dialogue et soutenir les entreprises de construction nationales.

MIOTH répondait ainsi, par l’intermédiaire de son bureau de communication et d’image, à une demande de contradiction demandée par Inforpress après qu’un groupe d’entreprises nationales du bâtiment se sont plaints de la manière dont les marchés publics sont passés pour l’exécution de travaux / construction de les routes.

Ceux-ci, dans une lettre adressée au ministre de l’Infrastructure, Eunice Silva, ils ont déclaré être affecté par les demandes de concours, ils parlent même  « d’affront » et appeleent à la restructuration des exigences des concours afin qu’ils puissent être sur un pied d’égalité avec les entreprises étrangères.

Sur la lettre ci-dessus, signé par les représentants des sociétés Semico, ROTEX, SGL, Vilacelos, construction Santana et construction Barreto, a déclaré la même source que la plainte en question fait référence à un appel d’offres spécifique pour laquelle les critères d’admissibilité « répondent aux exigences d’entité de financement “.

GSF/ZS/AST

Inforpress

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos