Le cuisinier est préoccupé par le manque de produits sur le marché et la valorisation de ce métier

Praia, le 10 mai (Inforpress) – Cuisinier depuis 20 ans, José Olívio Fernandes a déclaré aujourd’hui à Inforpress que le manque des produits sur le marché et la valorisation du métier sont les grandes préoccupations de la classe, le jour où est célébré la journée mondiale des cuisiniers.

« Les difficultés pour travailler dans le domaine de la cuisine au Cap-Vert sont surtout le manque de certains produits sur le marché pour faire des plats. Ce métier doit être a valoriser aussi pour motiver les professionnels de ce domaine et contribuer au développement de la gastronomie au niveau national, a-t-il affirmé.

Le coordinateur également du domaine de la formation technique en cuisine à l’école hôtelière du tourisme du Cap-Vert a considéré la cuisine comme un secteur « sensible », qui devrait mériter plus d’attention de la part des autorités.

D’après lui, faire de la nourriture implique beaucoup de responsabilités, c’est pourquoi le cuisinier, spécialiste de la préparation des aliments, devrait être « bien rémunéré », ce qui contribuerait grandement à encourager les gens à travailler avec plus de responsabilité.

DG/JMV

Inforpress/Fin

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos