Le CSMJ dit qu’Amadeu Oliveira a été arrêté pour assurer sa présence au procès

Mindelo, 22 févr (Inforpress) – Le Conseil supérieur de la magistrature a déclaré dimanche que l’accusé Amadeu Oliveira était arrêté pour assurer sa présence au procès, comme indiqué aux articles 148, 1 et 2 du Code de procédure pénale (CPP).

Par une note de clarification, le Conseil supérieur de la magistrature (CSMJ) a nié que l’avocat ait été arrêté en raison des plaintes qu’il avait formulées à l’égard des juges.

Selon le CSMJ, l’arrestation a été ordonnée parce qu’Amadeu Oliveira « a non seulement annoncé publiquement qu’il n’allait pas comparaître le jour du procès pour lequel il a été dûment notifié, mais qu’il n’a en fait pas comparu le jour, l’heure et le lieu désignés pour le procès ».

Le Conseil supérieur de la magistrature a rappelé qu’aux termes de l’article 148, 1 et 2 du CPP, «le juge peut ordonner la détention, pendant le temps nécessaire à la diligence raisonnable, de toute personne dûment notifiée qui ne se présente pas volontairement le jour, l’heure, le lieu et le lieu ou même justifier votre absence dans les cinq jours».

CD/ZS/AST 

 Inforpress 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos