Le coordinateur de la Semaine africaine de la science souligne l’importance de l’engagement de chacun dans la promotion de la science

Praia, 24 mai (Inforpress) – Le coordinateur de la Semaine africaine des sciences a souligné la nécessité d’engager la communauté éducative, les scientifiques et la société civile dans la promotion de l’enseignement des sciences et le développement de la pensée critique au Cabo Verde.

Anyse Essoh a fait ces déclarations à la presse, en marge de la cérémonie d’ouverture de la troisième édition de la Semaine Africaine des Sciences, organisée dans le cadre du programme Pan African Next Einstein Forum sur le Campus de l’Université de Cabo Verde, à Praia.

Comme il l’a dit, tous les deux ans, il sélectionne un ambassadeur dans chaque pays africain pour mener des activités visant à promouvoir et promouvoir la science, la technologie et l’ingénierie et les mathématiques (CTEM).

« Il s’agit de la troisième édition de la Semaine africaine de la science au Cabo Verde du 23 au 27 de ce mois, nous aurons un ensemble d’activités dont l’objectif est de mettre la science sur scène. Nous commençons aujourd’hui ici à l’Université de Cabo Verde, dans un mélange de lycéens et de professeurs et chercheurs universitaires », a-t-il déclaré.

CM/CP/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos