Le chef de la diplomatie capverdienne déclare que le bilan est «franchement positif» pour les 24 ans de la CPLP

Praia, 17 juil (Inforpress) – La Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) est née il y a 24 ans, dans la capitale portugaise, Lisbonne, et le chef de la diplomatie capverdienne fait un bilan « très positif », malgré les hauts et les bas de l’organisation intercontinentale.

Dans une interview exclusive avec Inforpress, Luís Filipe Tavares, ministre des Affaires étrangères et des Communautés de Cabo Verde, pays qui exerce la présidence tournante de la CPLP, considère que, pendant ces 24 ans, l’organisation intercontinentale a connu des hauts et des bas, comme cela se produit dans toute autre institution, mais le bilan est «franchement positif».

« Aujourd’hui, la CPLP est un espace de concertation politique et diplomatique entre les Etats membres et a joué un rôle très important sur la scène internationale », a déclaré le chef de la diplomatie capverdienne, pour qui l’organisation a mis en œuvre plusieurs projets à caractère social , économique et culturel au niveau des pays membres.

Luís Filipe Tavares a également souligné le rôle que la CPLP a joué dans l’affirmation de la langue portugaise dans le monde, rappelant le travail diplomatique « très important » de la Communauté qui a conduit l’Unesco à déclarer le 5 mai Journée internationale de la langue portugaise.

LC / CP/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
[wd_asp elements='search' ratio='100%' id=2]
    • Categorias

  • Galeria de Fotos