Le Cap-Vert condamne «véhémentement» les violentes attaques contre les institutions démocratiques au Brésil

Praia, 09 janv. (Inforpress) – Le gouvernement du Cap-Vert ce dimanche «a condamné avec véhémence les violentes attaques» perpétrées contre les institutions démocratiques de la République fédérative du Brésil.

Le gouvernement, selon un communiqué de presse publié sur la page Facebook officielle du ministère des Affaires étrangères, a exprimé sa «solidarité totale» avec la présidence de la République, le Congrès et la Cour suprême fédérale du Brésil, et lance un appel au «retour rapide à normalité, dans le strict respect de l’ordre constitutionnel».

De même, le président de la République, José Maria Neves, à travers le même réseau social, a indiqué qu’il suit les événements de Brasilia avec «une énorme inquiétude».

«Je condamne avec véhémence les actes antidémocratiques et exprime ma solidarité et mon soutien au président Lula da Silva et aux autorités légitimes de la République fédérative du Brésil», a écrit José Maria Neves.

CL/AA/JG

Inforpress/Fin

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos