Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

L’avenir des enfants africains dépend des actions des gouvernements et de la société – associations

Praia, 16 juin (Inforpress) – Les associations qui défendent les droits des enfants pensent que l’avenir des enfants africains, qui continuent d’être victimes de violence, d’abus et d’exploitation, dépend beaucoup des actions des responsables gouvernementaux et de la société.

S’adressant à Inforpress, à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant africain, qui est célébrée aujourd’hui, les présidents d’Acrides et de la Plateforme des communautés africaines résidentes, Lourença Tavares et José Ramos Viana, ont respectivement souligné la « négligence » du gouvernement  et a appelé à une plus grande action pour faire respecter les droits.

«Le continent africain est riche en matières premières, mais pauvre en politiques qui offrent de meilleures conditions de vie à leurs enfants, une meilleure éducation et de meilleurs soins dans le secteur de la santé, ainsi que pour mettre fin à la violence et aux mutilations génitales féminines », a déclaré Lourença Tavares, pour qui il est temps de mettre fin à certaines cultures qui blessent les enfants et les adolescents.

José Ramos Viana, de la Plateforme des Communautés Résidentes Africaines, considère que les droits de l’enfant en Afrique sont « très malmenés » au point d’atteindre des « proportions préoccupantes » et d’une manière « peu commune ».

PC/CP/AST

Infopress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos