L’ambassadeur de Guinée-Bissau défend “une certaine solidarité” de Cabo Verde avec d’anciens combattants guinéens

Praia, 24 Jan (Inforpress) – L’ambassadeur de Guinée-Bissau au Cabo Verde a défendu à Praia, qui, bien que non obligatoire, Cabo Verde pouvait offrir “une certaine solidarité” aux ex-combattants pour la liberté des deux pays résidents dans ce pays.

M’Bala Alfredo Fernandes s’est entretenu avec Inforpress dans le cadre des célébrations de la Journée des combattants de la liberté du pays, célébrée le 23 janvier en Guinée-Bissau.

Dans la ville de Praia, l’ambassade de ce “pays frère” a organisé une “conversation ouverte” et un déjeuner de camaraderie avec des plats typiques guinéens, au siège de l’Association des combattants de la liberté de la patrie (ACOLP).

“Le fardeau historique de ceux qui sont encore mutilés, des orphelins des guerres, etc … presque en majorité se trouve en Guinée-Bissau. Il est bon de réfléchir à ce que nous pouvons faire pour ceux qui sont toujours là dans d’autres conditions “, a-t-il déclaré.

GSF/CP/AST

Inforpress

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos