La sécurité au Cabo Verde manque d’analyses approfondies et d’un engagement fort de la société civile – MpD

Praia, 26 avr (Inforpress) – Le MpD a déclaré que le problème de l’augmentation de la criminalité au Cabo Verde  nécessite un “engagement fort” de la société civile et manque d’une étude approfondie pour comprendre les causes qui sont à l’origine de ce phénomène.

La position du Mouvement pour la démocratie (MpD – pouvoir) a été exprimée par la députée Vanusa Barbosa, lors d’une conférence de presse sur le bilan des journées parlementaires pour la deuxième session parlementaire de ce mois, qui aura pour point culminant le débat avec le premier ministre sur le secteur de la sécurité, proposé par le PAICV (opposition).

Selon cette responsable, le groupe parlementaire MpD suit avec une certaine préoccupation et un sens de responsabilité la question de la sécurité qui, selon elle, doit toujours être vue dans une perspective globale car la question de la sécurité est un enjeu vaste et important pour le développement de toute société.

“Il y a vraiment une augmentation, cette augmentation a déjà été communiquée par la tutelle et nous pensons que chaque fois qu’il y a ces augmentations, même parce que c’est un phénomène de société, il faut tenir compte du fait qu’il faut analyser toutes les variables, effectuer un étude approfondie pour comprendre les causes qui se cachent derrière ces phénomènes », a-t-il reconnu.

CM/ZS/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos