La première dame appelle la société capverdienne à se joindre à la campagne pour la responsabilité parentale  

Praia 12 août (Inforpress) – La première dame, Débora Katiza Carvalho, a appelé ce jeudi, à Praia, la société capverdienne à se joindre à la campagne pour la responsabilité parentale qui sera lancée ce vendredi, dans le but d’attirer l’attention sur ce problème.

La campagne vise à attirer l’attention de la Nation capverdienne sur une forte « djunta mon » sur la question de la responsabilité parentale, visant à une plus grande et meilleure sensibilisation des familles et des autorités publiques et privées sur les causes et les conséquences de la responsabilité parentale, en particulier pour enfants.

Débora Katiza Carvalho, marraine de la Campagne pour la responsabilité parentale au Cabo Verde, qui s’adressait à la presse aujourd’hui en marge de la visite à la garderie Antonina Mascarenhas Monteiro, a déploré le fait qu’environ neuf mille enfants au Cabo Verde  n’aient pas le nom de leur parent.

«Je crois que si nous résolvons ce problème, de nombreux autres défis sociaux peuvent être résolus.  Et je pense que c’est grave pour un pays comme Cabo Verde d’avoir environ neuf mille enfants sans le nom du père, tout cela a des implications pour l’éducation de l’enfant, donc demain nous commencerons la campagne », a-t-elle déclaré.

TC/HF/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos