Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

La mairie de Praia accuse la CNPD d’avoir accepté que des biens publics soient utilisés à l’insu de l’État

Praia, 13 oct (Inforpress) – La mairie de Praia a accusé aujourd’hui la CNPD d’assumer une « défense claire de la procédure » au lieu du « contenu » et d’être d’accord avec le principe selon lequel les personnes utilisent les biens publics à l’insu de l’État.

L’inculpation par le conseil municipal de Praia fait suite au communiqué de presse de la conseillère Chissana Magalhães sur la délibération de la Commission nationale de protection des données (CNPD), publiée en début de semaine, avec sa décision concernant la plainte déposée par les conseillers de l’autorité locale, contre la mesure prise par le président Francisco Carvalho, d’avoir un équipement de système de positionnement global (GPS) installé dans leurs véhicules et dans d’autres dans la mairie susmentionnée.

Dans sa délibération nº 14/2021, a expliqué le conseiller municipal, la CNPD a informé la décision d' »interdire temporairement le traitement des données de géolocalisation sous la responsabilité de CMP et Unitel T+, jusqu’à notification à la CNPD et sa décision définitive » et a également déterminé l’effacement définitif de toutes les données personnelles, y compris celles des plaignants, collectées via le système de GPS et, par conséquent, l’interdiction de leur utilisation.

La mairie de Praia, réagissant à la décision précitée, a précisé qu' »à aucun moment elle n’a remis en cause l’opportunité, l’importance et la bonté de cet acte administratif et patrimonial », qui s’aligne sur le programme de gouvernance de ce conseil municipal voté dans les urnes en octobre 2020.

CM/ZS/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos