Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

La Haute Autorité de l’Immigration va proposer une loi sur la nationalité «plus humaine» pour les enfants nés dans le pays

Praia, 24 juin (Inforpress) – La Haute Autorité pour l’Immigration (AAI) proposera au gouvernement et aux entités qui traitent du droit de la nationalité une proposition de loi «plus humaine» pour les enfants nés sur le sol capverdien.

L’information a été fournie à la presse par la présidente de l’AAI, Carmem Barros, dans le cadre de la première d’une série de réunions programmées par l’institution pour analyser la loi sur la nationalité et l’intégration des immigrés, visant à «une meilleure information et sensibilisation» sur la loi et la raison d’être d’une proposition «plus humaine» pour les enfants nés sur le territoire national.

«La loi sur la nationalité est une législation qui influence et conditionne le plus l’intégration des émigrés.  Cependant, c’est une législation globale qui touche à l’immigration, mais aussi à l’émigration de nos communautés à l’étranger », a-t-il déclaré, en rappelant que la loi date de 1990 et que les dernières modifications ont été apportées il y a 29 ans, donc la réalité d’aujourd’hui « est différente » de celui au moment où il a été approuvé.

Comme il l’a dit, l’AAI ne promeut pas  le séjour irrégulier, mais lutte pour que les enfants nés sur le territoire national ne soient pas pénalisés par le fait que leurs parents ne soient pas en situation régulière, lorsque leurs enfants naissent dans le pays et sans même le savoir d’autres réalités pendant de nombreuses années.

PC/AA/AST

Infopres

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos