La Fédération internationale des journalistes souligne l’importance du syndicalisme dans la défense de classe

Praia, 07 déc (Inforpress) – Le directeur de la section Afrique de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), Louis Thomasi, a souligné l’importance du syndicalisme dans la défense des intérêts de la  classe, visant une plus grande organisation et un meilleur environnement de travail.

 Louis Thomasi a fait cette intervention à Inforpress samedi, en dehors de l’atelier de formation des jeunes professionnels des médias sur la syndication numérique, parrainé par FIJ.

 Comme il l’a souligné, cette formation consiste essentiellement à inclure de jeunes journalistes à la FIJ, à expliquer sa signification et à expliquer comment l’organisation peut défendre ses droits.

 “C’est nécessaire parce que nous avons tous vu ce qui s’est passé pendant la pandémie, de nombreux journalistes ont perdu leur emploi et c’est la FIJ qui se bat pour que les droits soient respectés, il faut donc sensibiliser les journalistes à cette cause”, at-il souligné.

 Dautre part, il a souligné l’ère numérique comme un outil indispensable dans l’exercice du nouveau journalisme, pour qui la fonction ne peut être remplie sans la plate-forme numérique, Internet ou l’ordinateur.

 RH / CP/AST

 Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos