La Commission nationale lance la 3e édition de l’initiative «Les droits de l’homme ne partent pas en vacances»

Praia, 08 août (Inforpress) – La CNDHC a lancé aujourd’hui, à la périphérie du port de Praia, la 3e édition de l’initiative « Les droits de l’homme ne partent pas en vacances », visant à faire connaître la Déclaration universelle des droits de l’homme dans les espaces publics .

L’initiative promue par la Commission nationale des droits de l’homme et de la citoyenneté (CNDHC) en partenariat avec le Mouvement des jeunes pour la paix (JXP), vise, selon la présidente de la CNDHC, dans des déclarations à la presse, à faire réfléchir les gens sur leurs droits. . .

«Avec cela, nous faisons connaître ce document si important pour nous tous, qui est la Déclaration universelle des droits de l’homme, et amenons les gens à réfléchir sur leurs droits et sur ce qu’ils peuvent faire pour être des défenseurs et des promoteurs des droits de l’homme», a déclaré Zaida Freitas.  Pour le responsable, parler de droits, c’est aussi parler de devoirs et amener les gens à vivre en harmonie et avec les principes de la déclaration.

Par conséquent, se rendre au port de Praia, selon la présidente de la CNDHC, c’est trouver des contextes publics informels et diversifiés, puisque dans le lieu, outre les mareyeurs et les armateurs, circulent des personnes d’autres secteurs d’activité.  « Notre intention est de parler à ces personnes pour savoir comment elles analysent la situation des droits humains au Cabo Verde.  Nous savons aussi que c’est une population qui a ses faiblesses et c’est justement avec ces personnes que nous voulons parler de la promotion et de la protection de leurs droits », a-t-il ajouté.

PC/ZS/AST/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos