Journée mondiale de prévention du suicide: la Première dame dit qu’il faut être attentif aux premiers signes

Praia, 12 sept (Inforpress) – La première dame, Debora Carvalho, a déclaré ce samedi que tout le monde peut prendre des mesures pour éviter un cas de suicide, en soulignant la nécessité pour les membres de la famille, les amis, les collègues et la société en général d’être attentifs aux premiers panneaux.

«Nous, quand nous lisons les différents rapports, les études des professionnels qui traitent du suicide, disons que presque toujours avant de se suicider la personne donne des signes.  Et ce que je remarque dans la société capverdienne, c’est qu’il y a un besoin pour nous de parler davantage, d’écouter davantage les gens, d’être plus attentifs», a-t-elle déclarée ki.

Debora Carvalho, qui s’adressait aux journalistes dans le cadre de la tenue “d’une journée de l’inclusion à la présidence de la République”, promue dans le cadre de la Semaine de l’inclusion, lorsqu’elle a été sollicitée pour s’exprimer sur le sujet, a défendu la nécessité de œuvrent également pour que les personnes en situation de douleur et de désespoir retrouvent le sens de la vie.

«Nous avons passé ces années de pandémie et d’isolement.  Cela a également contribué à l’augmentation des suicides.  Souvent, ce qui arrive, c’est que les gens perdent le sens de la vie et qu’il est nécessaire de récupérer, de donner aux gens cette possibilité de s’aimer davantage, d’avoir un but dans la vie… Je crois que si nous, en tant qu’êtres humains, sommes plus attentifs à ce qui se passe à côté de nous, nous pourrons certainement éviter ces cas”, a-t-elle soulignée.

MJB/CP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos