Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

José Maria Neves reconnaît qu’« il y a beaucoup » de Capverdiens en situation de vulnérabilité en Angola

Luanda, 12 janv. (Inforpress) – Le président de la République de Cabo Verde,  José Maria Neves, a reconnu ce mardi qu’« il y a beaucoup » de Capverdiens en situation de vulnérabilité en Angola, arguant que leurs papiers pourraient contribuer à un soulagement de la situation.

Cette reconnaissance a été faite dans des déclarations à la presse après une rencontre avec la communauté capverdienne à Luanda, où le chef de l’État a entendu les préoccupations des enfants des îles vivant en Angola, avec la question de la pauvreté et la non régularisation comme des problèmes dominantes.

José Maria Neves a déclaré, après avoir écouté les Capverdiens résidant en Angola, qu’il existe un effort commun entre  Cabo Verde  et Angola pour rechercher des solutions aux problèmes qui se posent en matière de documentation.

«Le gouvernement angolais pourrait prendre de nouvelles mesures pour permettre et faciliter l’accès à la documentation par les Capverdiens qui sont ici depuis les années 1940, ou avant, et, précisément pour cette raison, dans les prochaines opportunités, le gouvernement angolais annoncera les limites de cette décision », a-t-il ajouté.

GSF/ZS//AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos