Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

Élections locales: Les partis unanimes qu’il n’y aura un déséquilibre que si les femmes ne sont pas sur les listes des conseils et AM

Praia, 15 juin (Inforpress) – Les femmes représentantes du PAICV, du MpD et de l’UCID sont en désaccord avec la position de l’ICIEG vis-à-vis de la liste des élections municipales, admettant que le «déséquilibre» n’existerait que s’il n’y avait pas de femmes dans les conseils et dans Assemblée municipale (AM).

L’Institut capverdien pour l’égalité et l’équité entre les sexes (ICIEG) a appelé dans une déclaration publiée sur Internet à respecter l’esprit de la loi sur la parité et à corriger les «déséquilibres entre les sexes» dans la politique au Cabo Verde.

L’ICIEG a ainsi réagi au fait que sur les 22 candidats officiellement annoncés par le Mouvement pour la démocratie ( MpD-pouvoir) aux prochaines élections municipales jusqu’à présent, tous sont des hommes.  Situation qui conduit l’institution à conclure que «les femmes ont été exclues de la liste», laissant, comme nous le lisons, la présidente de l’ICIEG, Rosana Almeida, est «insatisfaite du signal politique donné».

S’adressant à Inforpress, la présidente de la Fédération des femmes du PAICV (opposition), Eva Ortet, avance que la loi sur la parité est pour la liste et non pour les têtes de liste.

PC/ZS/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos