Élections 2020: le PAICV exhorte le gouvernement à arrêter toute action visant à corrompre l’électorat

Praia, 22 oct (Inforpress) – Le PAICV (opposition) a exhorté mercredi le gouvernement à se conformer au code électoral, à mettre fin à toute action visant à corrompre l’électorat et à permettre au vote d’être libre et conscient dans les municipalités, le 25  d’octobre.
 Cette position du Parti Africain d’Indépendance de Cabo Verde  (PAICV) a été exprimée par son coordinateur national , Américo Nascimento, lors d’une conférence de presse tenue à Praia.
 «Les Capverdiens ont assisté avec inquiétude et étonnement, à la violation systématique du code électoral par les différentes candidatures du Mouvement pour la démocratie (MpD), qui a clairement perturbé le processus électoral, perpétré, avant tout, par des membres du gouvernement», a-t-il déclaré, par des pratiques qui, selon Américo Nascimento, ont donné lieu à une série de plaintes auprès de la Commission électorale nationale (CNE) qui, comme je l’ai dit, est obligée de travailler jour et nuit pour produire des délibérations, «toutes rejetant le gouvernement et les diverses candidatures  du MpD ».
 La dernière situation, comme il l’a signalé, concerne la «scène» qui implique le vice-président du MpD et ministre de la Défense et des Affaires étrangères, Luís Filipe Tavares, qui, «en campagne électorale» sur le marché de Sucupira, dans la ville de Praia,   » à offert 10 mille  escudos à environ 1000 vendeurs ».
 GSF / ZS/AST
 Inforpress
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos