Éducation : Le responsable reconnaît les situations présumées de viol et d’abus sexuels dans les écoles et réitère la tolérance zéro  

Praia, 12 août (Inforpress) – Le directeur national de l’Éducation, Adriano Moreno, a reconnu aujourd’hui qu’il y avait eu des cas  présumés de viols et d’abus sexuels dans les écoles, au cours de la dernière année scolaire, affirmant que le ministère avait accordé une tolérance zéro à cette question.

“Toute violation des droits de l’homme nous concerne, l’école doit être la gardienne de ces droits, nous avons éventuellement eu l’une ou l’autre situation de viol présumé et d’abus sexuels à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école, mais nous avons une tolérance zéro sur cette question”, a déclaré Adriano Moreno.

Selon lui, toute plainte formulée à cet égard, le ministère de l’Éducation agira avec la main dure, afin que l’école soit vraiment le protecteur des droits des enfants.

“Nous ne pouvons en aucun cas nous aligner sur toute tentative de violation des droits de l’enfant, cela pour nous a eu une tolérance zéro”, a-t-il renforcé.

ET/ZS/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos