Économie bleue: la FAO demande que toutes les initiatives soient intégrées dans un cadre de coordination unique afin de maximiser les ressources

Praia, 4 déc (Inforpress) – Ana Touza, représentante de la FAO au Cabo Verde, a appelé mardi à l’intégration de toutes les initiatives de l’économie bleue dans un cadre de coordination unique visant à maximiser les ressources, promouvoir l’inclusion et à réduire les inégalités.

La responsable s’exprimait lors de l’atelier de finalisation du Plan national d’investissement en économie bleu (PNIEA), qui s’est tenu à Praia, dans le but d’identifier des projets et des investissements conformes aux principes de l’économie bleue et devant être inclus au premier plan. Ana Touza a réaffirmé le « ferme engagement » de la FAO dans la réalisation de ce processus de transition de Cabo Verde à l’économie bleue.

« Nous appelons à la nécessité de promouvoir l’intégration de toutes les initiatives dans un cadre de coordination unique afin de maximiser les ressources, promouvoir l’inclusion, réduire les inégalités et parvenir à une plus grande participation et une plus grande appropriation de toutes les sphères de la société », a-t-il déclaré.

Ana Touza estime que le développement durable peut être assuré dans l’intérêt de Cabo Verde et des générations futures, dans le strict respect du Plan stratégique de développement durable (PEDS) et des Objectifs de développement durable (ODS), ainsi que du strict respect du programme 2030.

MJB/JMV/AST
Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos