Diaspora: L’influence de la musique capverdienne amène un jeune artiste à se lancer dans la musique en créole

Praia, 1er juil (Inforpress) – La passion de la musique capverdienne a poussé le jeune artiste Samy Sam Beats, résidant au Luxembourg et fils de Capverdiens, à choisir de lancer ses premiers « singles » en  créole.

«Vida» et «Bananas» sont les premiers «singles» que ce jeune homme de 27 ans révélera dans les prochains jours interprétés dans la langue maternelle de ses parents, originaires de Cabo Verde.

S’adressant à Inforpress, Samy Sam Beats, le nom de scène de Samuel Almeida, a déclaré que la musique était présente dans sa vie depuis qu’il avait 14 ans et qu’il avait écouté très tôt Cesária Évora et d’autres musiciens capverdiens avec son père.

Né au Portugal et résidant au Luxembourg depuis plus de 14 ans, Samy Sam Beats n’a pas encore eu l’occasion de visiter le Cabo Verde, mais il se sent toujours comme un «pur capverdien».

«Je préfère chanter en portugais ou en créole car ce sont simplement mes langues maternelles, mais je me mélange parfois avec le français et l’espagnol», a-t-il déclaré.

AM/ZS/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
[wd_asp elements='search' ratio='100%' id=2]
    • Categorias

  • Galeria de Fotos