Dette envers CV Interilhas : Olavo Correia affirme que l’État remplira ses obligations «de manière pacifique»

Praia, 1er août (Inforpress) – Le vice-Premier ministre Olavo Correia a déclaré aujourd’hui à Praia que l’État remplira ses obligations “de manière discrète” en ce qui concerne la dette présumée envers le concessionnaire du transport maritime, CV Interilhas.

“Le montant n’est pas confirmé.  C’est bien moins que ce montant (9,5 millions d’euros), mais la question qui se pose ici n’est pas une question à débattre dans les médias.  Il y a des comptes qui ont été présentés, les comptes doivent être audités et inspectés», a-t-il déclaré.

Le ministre des finances et du développement des entreprises et ministre de l’économie numérique s’est également adressé à la presse, en marge d’un atelier de validation du projet de guide sur le jugement des comptes des comptables publics, qui se déroule jusqu’à vendredi, à Praia.

Selon ce responsable, l’exécutif paiera après les audits et inspections, cependant il précise qu’il ne s’agit pas seulement de prétendre recevoir.  “Il y a un cadre légal, il y a un contrat dans lequel les comptes doivent être validés et certifiés par des entités internationales et réputées et après cette vérification et validation, l’Etat se conformera à ses obligations de manière sereine et conformément à la loi”, a-t-il conclu.

GSF/CP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos