Crise politique en Bolivie: JPAI demande au gouvernement de prendre des mesures pour calmer les parents et les étudiants capverdiens en Bolivie

Praia, 14 nov (Inforpress) – Le dirigeant  de la jeunesse du Parti de l’indépendance africaine de Cabo Verde (JPAI) a appelé le gouvernement à prendre des mesures pour calmer les parents et environ 80 étudiants capverdiens vivant en Bolivie, où ils vivent actuellement un crise politique.

Fidel Cardoso, qui a fait cette demande lors d’une conférence de presse pour parler de la situation des étudiants capverdiens en Bolivie à la suite de la crise politique dans ce pays d’Amérique latine, a déclaré qu’aucun incident impliquant des citoyens capverdiens n’avait encore eu lieu, mais que cependant, « il y a beaucoup d’inquiétude à propos de cette situation ».

«Malheureusement, nous n’avons pas de représentation technique et diplomatique en Bolivie, ce qui suscite une vague d’inquiétude, car cette situation appelle une certaine prudence, non seulement de la part des citoyens Capverdiens, mais nous comprenons également que le gouvernement doit faire de son mieux  pour suivre cette situation », a-t-il déclaré.

Selon lui, le ministère des Affaires étrangères doit avoir une position officielle pour calmer les parents et les étudiants capverdiens vivant en Bolivie, principalement dans le département de Cochabamba.  Selon le dirigeant de la JPAI, les citoyens capverdiens en Bolivie sont « un peu en détresse ».

WM/JMV/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos